Les naturistes, les écolos et l’épilation

image_pdf

26. Les naturistes, les écolos et l’épilation

Y a-t-il un lien entre naturistes et écolos ? C’est ce que je vais essayer de démontrer.

Voici un extrait (datant de 2007) d’un site de smoothies, les naturistes intégralement épilés.

If you would think that a smooth and hairless body is a fad, inspired by Philips, Gilette and other shaver manufacturers, you are wrong! The women in ancient Egypt already shaved. Greek women and later Roman women followed their example. It gave them beauty, youth and innocence.
A smooth and hairless body was the standard of beauty, youth and innocence for a woman in Egypt. All over Egypt the women had smooth and hairless bodies. Except for their heads. The wife of the divine Farao set the example and every Egyptian woman took care that there was not a single hair on her body.

Smooth is young, youthfull, innocent. Courtesy of « Helios », a former Dutch naturist magazine: « The new trend: away with pubic hair! »
Smoothies, Smoothie Club…. Until recently this word was unknown in the naturist world, but now it is becoming fully accepted: naturists, but simply barer than nude!

Traduction : si vous pensez qu’un corps lisse et sans poils est une lubie inspirée par les marchands de rasoirs, vous vous trompez ! Les femmes dans l’ancienne Egypte étaient rasées. Pareil pour les Grecques et les Romaines. Cela les rendait belles, jeunes et innocentes.
Un corps lisse et sans poils était un standard de beauté, de jeunesse et d’innocence pour les femmes en Egypte. Partout en Egypte, les femmes étaient épilées intégralement, excepté la tête. L’exemple est venu de la femme du pharaon et toutes les femmes égyptiennes ont pris soin de ne plus avoir de poils sur le corps.

Le lisse est jeune, juvénile et innocent. Avec l’autorisation de Helios, un ancien magazine naturiste hollandais : « la nouvelle tendance : basta, les poils pubiens ! »
Lisses, le club des lisses. Jusqu’à récemment, ce mot était inconnu dans le monde naturiste mais maintenant, il est totalement accepté : naturistes, mais simplement plus nus que nus.

Je ne sais pas par où commencer devant un tel ramassis d’inepties. Je ne remets pas en cause le choix de ces gens de se raser mais c’est bourré de clichés et de contradictions.
S’il faut se dénuder complètement, pourquoi ces gens gardent-ils leurs cheveux ? Ce sont aussi des poils, non ? Ah oui, c’est vrai, on enlève les poils sexuels et ainsi, on redevient des enfants, on est juvénile, innocent, beau. Ce jeunisme dégoulinant n’est pas sans rappeler certaines idéologies fascistes.
Pour la partie historique, le contexte misogyne de l’époque est soigneusement omis, comme si les femmes avaient eu le choix de décider, voir les chapitres sur l’épilation dans l’histoire.

On pourrait penser que ce courant est minoritaire. Malheureusement, il n’en est rien. D’après des naturistes du forum de MIEL, on tournerait autour des 80 à 90% d’hommes et de femmes intégralement épilés, en France. Mais dans les pays nordiques, c’est plus équilibré.

En 2007, sur le forum vivrenu.com, voici ce qu’on pouvait lire

– Question hygiène, oui c’est indéniable, odeur corporelle, surtout à ce niveau absente après épilation.
– Pour moi, l’épilation, ce n’est pas dans un but esthétique. C’est avant tout une question d’hygiène qui m’a amené à essayer.
– Oui, le mieux c est l épilation intégrale d un point de vue esthétique c est totalement en harmonie avec la nature
– Moi aussi, ma copine m’a demandé de m’épiler pour l’hygiène et la beauté.
– A lire toutes ces interventions, je n’ai plus qu’une envie : me raser !
– il s’agit simplement de vivre avec son temps, ne le croyez-vous pas ?
– Pour nous, cela est principalement une question d’hygiène : plus de mauvaises odeurs !
– Je n’aime pas la pilosité indomptée

Sur ce forum, il est possible de voir des vidéos de naturistes. Pour avoir accès aux vidéos, il faut créer un compte sur le forum, c’est gratuit.
On remarque que dans les années 90, les pubis naturels dominaient. Mais depuis le début des années 2000, la tendance s’inverse complètement.

Pour les écolos, c’est plus subtil. Depuis quelques années, le discours général tend à un « retour à la nature », moins de produits chimiques, de conservateurs, de polluants. Tout cela est légitime et j’y participe d’ailleurs. Mais à côté de cela, les femmes écolos sont pratiquement toutes épilées (aisselles et jambes) ! Et oui, le retour du naturel s’arrête à la PF.
On voit d’ailleurs fleurir des conseils pour une épilation sans produits chimiques, « comme au bon vieux temps ». Au lieu de se dire « et si j’arrêtais de m’épiler », on change seulement de méthode d’épilation. Je ne généralise pas, il y a des résistantes à l’épilation parmi les écolos mais ce conformisme dès qu’il s’agit de la PF est affligeant.

Je pense donc que sur le plan de la PF, une majorité d’écolos rejoint la majorité des naturistes : oui à la nature, non aux poils !